Domrs

Bienvenue sur mon blog

12
mai 2007
Posté dans General, Opinion par domrs à 1:23 | Pas de réponses »

Contradizendo o que diz a música dos Engenheiros do Hawai, o Papa não é pop. Seria bem mais fácil para ele adotar uma postura pop, ser mais um liberal no pedaço, podem estar certos de que abraçar a causa não é a postura mais fácil. Imaginem o quão pop seria um papa que pregasse – o próprio Cristo na cruz – o amor livre, a irresponsabilidade, o aqui e o agora.

Adotar, acatar, defender os dogmas da igreja é uma postura complicado, antipática para a maioria. Todas essas questões que defendem o amor livre – amor? que amor? -, a camisinha, o sexo pelo sexo, o desrespeito pela vida, o aborto, o casamento sem o compromisso, a dissolução das familias, os casamentos dos não casais, são dúvidas já resolvidas pela igreja.

Querer que o papa adote uma « postura progressista » é pedir que ele abdique de tudo aquilo em que ele acredita. Não espere por isso, ele não vai ser pop. Ponto.

14
mar 2007
Posté dans General par domrs à 9:15 | Pas de réponses »

Je sais qu’est une audace presque impardonnable écrire dans une langue dans laquelle je n’ai pas le moindre domaine. Je demande pardon à mes éventuels – et improbables – lecteurs, mais pansement que si n’agit de cette forme, jamais je n’aurai pas une possibilité d’ne pas apprendre quelque chose dans ce bel idiome. De ce fait c’est que je commets cette audace, en sollicitant et en remerciant d’avance toute aide dans la correction de mes erreurs.

3
jan 2007
Posté dans General par domrs à 2:26 | Pas de réponses »

Dans dernier post je parlais sur efemeridade, donc sont également éphémères les années nouvelles, tel quel voitures nouvelles, qui à sortiront de l’agence plus maintenant sont plus, les années seulement sont nouvelles pendant les 24 heures du premier jour, après cela, passent à être seulement l’année en cours. Année nouvelle ? Oui, dans 2008 ! 2007 s’il achemine pour être brièvement plus une année vieille. Entretemps il ne se produit pas, nous courons pour vivre pendant le temps que il dans les dispose.

Je trouve des inconnues ces prévisions pour les années nouvelles, comme si quelqu’un était propriétaire de demain, ou il savait quelque chose outre ici et maintenant. Cet avenir dans ne les appartient pas ; en outre les prévisions générales ne fonctionnent pas pour le particulier, une année ne peuvent pas être excellent ou horrible pour tous, simplement parce que les années ne sont pas des choses avec des qualités, mais seulement une forme de marquer le temps.

Pourquoi les années devront être coupables par les événements? De pauvres années, normalement sont les témoins silencieux de l’histoire, comptables du temps et rien plus.

30
déc 2006
Posté dans General par domrs à 7:45 | Pas de réponses »

Ce que c’était maintenant a peu de, maintenant plus maintenant c’est plus. Qui était à la portée d’un bras, plus maintenant peut être touché plus. La vie est ainsi, éphémère, dans une dimension de temps où nous relativisons peu ou très en fonction d’années vives. Nous mesurons la vie dans quantité, en valorisant peu de, ce que beaucoup importe : la qualité de notre vivre.

Ils passent des heures, des jours et années, que nous allons en accumuler dans nos vies mange de la poussière qui s’est basée sur le sol. Nous regardons pour vieux avec étrangeté, en voulant et en ne voulant pas être un d’eux. Question de vivre beaucoup ou vivre peu, quand il convient de vivre bien. Vie ne se mesure pas dans des années, et peut être condensée dans de petits espaces de temps.

Combien de fois nous regardons avec étonnement la biographie de quelqu’un célébrité, à la découverte lequel a décédé beaucoup jeune. Et nous pensons le notable de telle façon d’actes, autant réalisations dans aussi peu d’années! Cela se produit par notre tromperie en l’usage de l’unité de mesure. Nous déterminons les vies dans des années, quand les vies sont mesurées dans des réalisations.

Nous ne allons juger personne, mais il y a des vies qui contiennent peu de jours, biographies qui ne remplissent pas deux pages. Il faut d’avoir des histoires pra raconter, et seul il les a que vit avec intensité chaque moment de sa vie. Donc il ne reporte pas l’accolade, le baiser, la déclaration d’amour; il ne reporte pas cette promenade rêvée, le voyage, le retrouve. Il ne reste pas en cherchant des raisons pour non.

Soit toujours, soit, toujours soit un oui, plus dont tout soit aujourd’hui et soit maintenant dans toutes les leurs heures.

24
déc 2006
Posté dans General par domrs à 6:30 | Pas de réponses »

« Je parle sur tout, néanmoins quand je veux parler sur moi ma voix fait taire ». La citation est mien de telle façon combien cette difficulté de me compter à qui suis. Je ne vais créer un profil, même parce que mien mieux côté n’est le profil, est le devant. Quand oeil le miroir je ne donne pas ce tour de côté, ce regard de guingois me révèle un que je n’aime pas.

Je né à Porto Alegre, le un mois de mai, de ce qui m’a fait d’un seules fois un gaucho et un taurin. Je n’ai pas de l’orgueil excessif de aucune des deux définitions, suis avant un Brésilien fier, mais qui souffre avec autant graves problèmes de la Patrie, et un incroyant dans ces choses des signes.

L’année, 1953, révèle un homme mûr dans l’âge et, au contraire de toute la logique, moins plus mûre dans l’esprit, j’ai été un enfant comme toutes, une jeune austère, aujourd’hui je suis un homme avec petite autocritique et avec un « laissez faire » que je peux dire que me satisfait. Le jour, 19, ce a seulement été important pour mes parents, marque la naissance du second fils d’une famille qui encore grandirait jusqu’à deatteindre au nombre sept, des inégal qui a ajouté au monde trois hommes et quatre femmes.

J’ai été un enfant commun, avec tous les rêves anormaux des enfants normaux, ai été un jeune plein de problèmes prá je, mais j’ai été le rêve de tous les parents, studieux, responsable excessivement. J’ai décidé de travailler pour pouvoir être un ingénieur mécanique, du travail né un policier qui a accompli son papier, a formé l’ingénieur, mais qu’a aussi pris la place de l’avenir professionnel.

Le 14 juillet 1789 le peuple de Paris a formé les milices qui ont renversé la Bastille, symbole de l’oppression populaire, exactement 180 ans ensuite la milice d’une personne seule a fini avec ma vie de célibataire, j’ai capitulé par une Rose, dans l’apparence et en le nom, le 14 juillet 1978.

Il y a quelques années ai décidé d’écrire, le mien penser « sais qu’ils me manquent de qualités, mais la langue ne souffrira pas trop avec cette mien peu de mots ». Et dans peu de mots celui-là est l’histoire de ma vie, ou au moins les costumes le plus important d’elle. Reste est farci de ces costumes communs de quotidien, erreurs et exactitudes, si j’ai peu de gloires qui me servent d’orgueil, ai l’orgueil de ne pas avoir aucune erreur aussi grave de laquelle me doive honte.

Des choses que goût, qui peuvent aider à se former ce tout que je suis, détache la lecture, le cinéma et écrire, dont chagrin ni a valu la peine commenter.

Celui-là est le Ronaldo et, comme à l’époque un nom c’était peu, a été augmenté un Renato. Mon père est Souza ainsi que ma mère, le résultat a été un Ronaldo Renato de Souza. Du côté paternel j’ai hérité l’origine portugaise et le goût par les lettres, du côté maternel l’origine italienne et le goût par les arts. À la fin je peux dire que je ne suis pas bon ni mauvais, ni mieux ou pire, je suis ce que je suis, et cet être que je suis moi suffit pour être heureux dans l’univers.

21
déc 2006
Posté dans General par domrs à 11:50 | Pas de réponses »

Começar no fim não é nenhuma inversão de ordem, é só começar no final do ano, já que estamos no final de 2006, nos seus últimos dias. Faz parte dessa nossa forma de contar os dias, meses e anos, melhor dizendo, nessa nossa forma de registrar a passagem do tempo, o calendário. Essa invenção bem bolada que faz o mesmo ter um gosto e um jeito de novo. Agora mesmo entraremos nessa ilusão de que começaremos uma vida nova com o « ano novo » de 2007.

Ainda bem que temos essa ilusão, essa sensação de que podemos recomeçar, começar de novo. Sempre é uma forma de reacender as esperanças, aquela coisa de dizer que « agora vai ser diferente ».

21
déc 2006
Posté dans Non classé par domrs à 10:44 | 1 réponse »

Bienvenue sur Unblog.fr. Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.
Des questions ? Visitez les forums d’aide !

jade je suis cool |
sportsportsport titre |
C&C |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coeur de Dragon...
| Vroum-Vroum
| tout et nimporte koi